Accueil / esprit
A+ R A-

esprit.jpg

 

"L'architecture est le plus beau métier du monde" nous répète Renzo Piano.

J'aime cette phrase simple, volontairement banale, pour son enthousiasme. L'architecture s'occupe des autres, répond aux besoins des gens, parle de l'humain en diversifiant à l'infini les réponses à apporter.

L'architecture est écologique dans sa définition la plus noble: la recherche de l'harmonie, qui , bien au delà de la simple empreinte écologique, invente une capacité émotionnelle gràce à un travail sur l'espace, la lumière, la forme, la matière.

Ainsi, l'impact de l'architecture sur notre sentiment du quotidien est essentiel : Venise transcende le sentiment amoureux, le Palais de Justice de Nantes, par Jean Nouvel, transforme la moindre infraction en délit, les cathédrales nous enveloppent du poids du grand mystère, et un poste de travail, selon son contexte immédiat, peut changer radicalement l'humeur de celui qui l'occupe.

Et puis il y a l'équipe qui fabrique cette architecture: ceux qui font, qui sont l'agence. Ils font partie de l'oeuvre, ils sont eux mêmes la première approche du projet. Pourrait-on fabriquer sans humanisme des projets qui le revendiquent ?

Une agence ne doit elle pas être le premier lieu de cette harmonie que ses projets s'efforcent de transmettre ?

Chacun doit y trouver agréablement sa place et utilement ses perspectives, sachant que chaque jour les choses et les gens bougent. Comme la marche qui nous emmène, cet équilibre est une suite de déséquilibres rattrapés. L'on s'efforce de ne pas trébucher.

Je dirai que l'estime de l'autre, son plus profond respect est le dénominateur commun des membres de notre petite unité qui n'avance par ailleurs que dans la bonne humeur, avec cette distance qui élimine le mauvais ego, au service de l'architecture, en toute modestie bien sûr.

 

 

Philippe Tardits